Brèves

Pratique

Loisirs
Tourisme

Photos/Vidéos

Photos/Vidéos

En ligne

Nous avons 390 invités en ligne
La rentrée des classes de tous les dangers PDF Imprimer Envoyer
Écrit par saintlaurentduvar.net   
Mercredi, 22 Avril 2020 06:57

Alors que l'on apprend que seulement 6 % des français ont été infectés par le Covid-19 et 3.4% des habitants de la région PACA, ce qui rend une possibilité de deuxième vague de contamination fortement probable selon quelques chercheurs ( à l’exception du P Raoult qui indique qu'il y une possibilité que le virus s'en aille tout seul dans un mois), le gouvernement a décidé de faire reprendre les cours le 11/05.

 

Une décision qui amène plusieurs réactions des maires, les virulents, les personnes qui tentent d'avoir des réponses et les passifs. Dans la première catégorie il y Lionnel Luca, le maire de Villeneuve Loubet, qui n'hésite pas à affirmer à Nice Matin : "Si on m’oblige à faire, j’attaquerai les ministres s’il le faut. Pour négligence, défaut de protection… Pour eux, l’ouverture des écoles ce n’est pas un objectif, c’est un moyen. "

 

 

Dans la deuxième catégorie il y les 5 maires qui ont écrit au Ministre et qui se posent des questions, toujours sans réponses, comme celle de Christian Estrosi : "Les personnels enseignants seront-ils tous dépistés ? Quelle sera la règle du port du masque pour les élèves et le personnel des écoles ?" tout en se préparant comme Mme Salucki à Vallauris qui indique : "Nous avons déjà commandé des visières en plastique, des masques, mené une réflexion sur l’organisation." tout en précisant : "Quand on nous dit que la majorité de la population n’est pas immunisée, je ne peux que penser que c’est difficilement jouable. Certes, j’entends et je comprends les difficultés et inégalités de la situation pour les enfants. Mais la santé demeure prioritaire."

 

Apres il y a une troisième catégorie qui navigue à vue comme Michèle Tabarot, maire du Cannet, qui ne prend pas position et demande " d’accorder une réelle liberté de choix aux familles concernant le retour à l’école de leurs enfants. Cette solution permettrait de respecter le souhait des familles et garantirait une reprise progressive des cours." ou de Joseph Segura qui botte en touche avec une phrase bateau : "J’attends de connaître les modalités exactes d’ouverture. Si le personnel communal, les enfants et les parents d’élèves ne sont pas en danger, d’accord. Sinon, je ne prendrai pas la responsabilité de les ouvrir." Le Maire de Saint Laurent du var n'ouvrira pas ses écoles car le risque ne sera loin d'être dissipé dans moins de trois semaines donc autant l'affirmer dès maintenant!

 

Bien évidemment que la reprise est une erreur mais cela n’empêche pas un maire de préparer ses solutions, ses recours et de ne pas attendre passivement les ordres du gouvernement.

 
 

Vous recherchez un hotel à St Laurent du Var


Booking.com


Pariez sur tous les sports, le turf, le poker sur les plus grands sites de paris sportifs légaux. Profitez des meilleurs bonus et des conseils de nos partenaires.

Sondage

Votre municipalité est-elle à votre écoute?
 


Photos