Brèves

Pratique

Loisirs
Tourisme

Photos/Vidéos

Photos/Vidéos

En ligne

Nous avons 104 invités en ligne
Bryan Masson se lance PDF Imprimer Envoyer
Écrit par saintlaurentduvar.net   
Mercredi, 09 Octobre 2019 19:12

Joseph Segura connait son premier adversaire pour les municipales 2020, il s'agit de Brian Masson, 23 ans. Un local! En effet le jeune candidat est né à Cagnes sur mer.

 

 

Alors que pouvons-nous retenir de son interview accordé à Nice Matin aujourd'hui?

 

La candidat RN déclare : " En 2014, j’ai suivi de près la campagne des municipales. Joseph Segura avait fait énormément de promesses, notamment celle de rompre avec l’immobilisme d’Henri Revel. Je ne peux que constater aujourd’hui que rien n’a changé en six ans... Quels sont les véritables chantiers de Joseph Segura ? À part deux placettes et deux rafistolages de corniches ? Où sont les comités de quartiers promis ? Il y a tant à faire comme sur les entrées de ville : on attend quoi par exemple pour ce quartier de la gare en décrépitude ? L’arrivée du tramway ? Depuis 2008 nous l’attendons…

 

Les Laurentins ne veulent plus payer pour les Niçois. Il y a un an, il y a eu un rapt métropolitain, Segura et Estrosi ont fait les poches des Laurentins avec l’impôt métropolitain. En 2014, Segura avait promis de ne pas augmenter les impôts. Il l’a fait pour obéir à Estrosi. Aujourd’hui, ce qu’il manque à Saint-Laurent, c’est un maire qui ait le courage de dire non, je ne veux pas que les Laurentins payent plus d’impôts parce que les investissements en retour ne sont pas à la hauteur. Je n’ai pas envie que Saint-Laurent devienne une banlieue de Nice... Il faut trouver un juste équilibre. Être dans la négociation et ne pas dire amen à tout. Joseph Segura avait dit avant l’été que le réseau Lignes d’azur ne changerait pas à Saint-Laurent. Il s’y était engagé devant la presse et les gens qui étaient là à cette réunion. Que s’est-il passé le 2 septembre ? Il y a eu un changement du réseau sur Saint-Laurent ! Soit le maire a menti, soit il n’est pas au courant de ce qui se passe dans la Métropole, et pour un vice-président, c’est un problème.

 

Il n'oublie pas ses dérapages rapportés par la presse : "En ce qui me concerne ce que je peux dire c’est qu’on apprend de ses erreurs de jeunesse. Et je n’ai pas été condamné, ni mis en examen contrairement à Joseph Segura. Oui j’ai un franc-parler, je dis les choses avec sincérité et je ne suis pas langue de bois. Je préfère revendiquer cela plutôt que demain on dise de moi que je suis un traître ou un opportuniste."

 
 

Vous recherchez un hotel à St Laurent du Var


Booking.com


Pariez sur tous les sports, le turf, le poker sur les plus grands sites de paris sportifs légaux. Profitez des meilleurs bonus et des conseils de nos partenaires.

Sondage

Votre municipalité est-elle à votre écoute?
 


Photos